Le lieu sent le cuir, le chaud, le bois. La lumière filtre, s’enfuie, ricoche. Des pas feutrés, des murmures en contrebas. Cette galerie est chargée d’une histoire, de vies dédiées au cuir, à la peau.
C’est dans ce lieu unique, épicentre d’un savoir, d’une culture que seront exposées 50 photographies tirées du livre « Les crosseux, il suffirait de presque rien ».
Cet ouvrage publié en mars 2017 est le fruit d’un long travail de terrain pour capter l’énergie d’une discipline sportive hivernale que l’on juge passéiste, presque désuète au regard des sports « marchands »
Alors ! Un crosseux, c’est qui, c’est quoi ????
C’est tout simplement un amoureux, un passionné, un pratiquant du cross country, cette discipline hivernale qui est l’essence même de la course à pied.
C’est donc le nom choisi comme titre pour ce livre collector, un ouvrage qui ne peut que combler « les crosseux » car il traduit l’engagement, la passion, l’effort, la joie et les souffrances. Il sent la boue, il sent la sueur, il sent l’hiver.
Lors de ces 12 dernières années, après avoir couvert plus 50 épreuves, régionales, nationales et internationales dont 7 championnats d’Europe et 5 championnats du monde, ce livre est un nouveau un voyage sur ces champs de cross.
Dans l’éditorial du livre, j’ai écrit : « le cross, c’est une fantasia, une polka. Le vent s’en mêle, les corps s’emmêlent, les esprits sont pêle-mêle ».
Dans ce même texte de présentation, je souligne également à propos des crosseux : « ils sont toujours dans la communion, dans la procession…c’est fragile comme un fil de givre ».
Avec 50 tirages noir et blanc, cette exposition est le reflet de cet engagement, d’une passion, d’un brassage unique entre effort, joie, souffrances.

 

Galerie Manufacture Causse Gantier

Du 1er octobre au 31 décembre

Boulevard des Gantières – Millau

Entrée gratuite