Un jour de…

15 January 2018

Un jour toutou – matou au Pet Show

« Ma fille, tu finiras comme une vieille couille de chat. Voilà ce que me disait ma mère ». A l’âge de six ans, Lydia ramasse déjà les chats errants, chats de gouttière, chats en misère, en longeant le ruisseau, sur le chemin de l’école. Lorsqu’elle franchit le seuil de la porte, elle connaît le refrain, sa mère hurlant  « ça suffit ma fille ». Lydia était née pour ronronner avec des chats « c’était mon destin ». Elle cite le proverbe « ce que femme veut, Dieu le veut » pour raconter comment elle prend dans ses bras son premier chat de concours, un persan lors d’une exposition à Bordeaux « mon mari ne voulait pas. Il m’avait confisqué le carnet de chèque ». Devant la cage et le matou aux poils longs, le mari agite le carnet de chèque « tu ne l’auras pas, tu ne l’auras pas ». Lydia ajoute « ils sont parfois couillons les hommes » et son chat en clandestin, arrive en douce, sur son couffin, par le train. Le mari, il s’est résigné. Il n’a pas eu le choix. Le jour de son mariage, il fut prévenu  « je pars sur la côte Adriatique acheter un reproducteur. Mais je pars seule». Aujourd’hui, la maman de Lydia a 88 ans. Elle aussi ne lutte plus contre une évidence. Elle vit médicalisée sous le toit de sa fille. Elle ne crie plus « ça suffit ».   Reportage réalisé le 14 janvier 2018 à Paris lors du Animals Show
17 December 2017

Un jour de fête à la truffe

Un temps de chien, l’air de rien, Gris, bas, la mine sombre, un temps de Toussaint, Des élus déjà là, en rangs serrés, en rang d’oignons, Devant un marchand d’oignons, Des discours, brouhaha, poignets de main…rapido, On fait le poireau, déjà l’apéro, Michel Bras a fait faux bond, Son frère dit « je vais changer de prénom » L’aligot file dans la gamelle, on râpe la perle noire, La truffe se renifle, les billets s’échangent, il n’y a plus qu’à boire. Reportage réalisé le 17 décembre 2017 à Comprégnac (Aveyron)
10 December 2017

Un jour sans Johnny

Dernière scène Hallyday back stage, Dernière balance, Hallyday les dés jetés, Dernière allumette, Il manque une statuette, Hallyday dans le blanc, bête noire, Personne n’oublie « Noir c’est noir », Hallyday please…« retiens la nuit » « J’ai oublié de vivre » sans bruit, Les fans en « mirador » « Je t’attends » en deux accords, à cœur et encore, Hallyday sans souffle « je serais là »   Reportage photographique réalisé à Paris le 9 décembre 2017
6 November 2017

Le jour le plus long à New York

Les avenues se sont remplies Les avenues se sont vidées Les chiottes se sont remplies Les chiottes se sont vidées Les chanteurs se sont égosillés Les chanteurs se sont tus Les bénévoles se sont dévoués Les bénévoles se sont volatilisés Les gobelets ont été vidés Les gobelets ont été écrasés, piétinés Les ponts ont  tremblé Les ponts se sont vidés Les chronos ont scintillé Les chronos se sont effacés Les barrières ont canalisé Les barrières ont été empilées Les flics ont surveillé Les flics se sont éparpillés Le jour s’était levé La nuit est enfin tombée Flanagan a flambé Les derniers ont chialé New York (Etats Unis)  – 5 novembre 2017