Sur le ring

12 February 2019

La valse de l’esquive

Il faut toujours des pionnières, des aventurières pour chasser d’un revers les idées reçues et d’un coup d’épaule forcer le passage. En boxe, Sarah Ourahmoune, la vétérane des rings  fut de celle-ci puis Estelle Mossely championne olympique sacrée en 2016 lors des J.O. de Rio en poids léger. Ces deux boxeuses, mains gantées ont frappé les bons coups pour mettre en lumière une discipline étranglée par les préjugés. Aujourd’hui, elles sont suivies par toute une nouvelle génération qui frappe tout aussi fort. Rencontre avec ces puncheuses qui dans la valse de l’esquive ont chassé une place en finale des championnats de France lors des demies finales organisées aux Sables d’Olonne.       Photographies réalisées les 9 et 10 février aux Sables d’Olonne (Vendée) à l’occasion des demies-finales du championnat de France de boxe amateur