Prendre le temps

14 February 2018

Dis Papa, pourquoi tu souffres ?

Dis Maman, pourquoi tu as les pieds sales ? Dis Papa, pourquoi tu pleures ? Dis Maman, pourquoi tu embrasses si fort Papa ? Dis Papa, moi aussi j’ai faim !!! Dis Maman, j’en ai marre d’attendre !!! Dis Papa, moi aussi je veux une médaille !!! Dis Maman, pourquoi tu marches en boitillant ? Dis Papa, moi aussi j’ai froid !!! Dis Maman, pourquoi tu es griffée ? Dis Papa, pourquoi tu n’es pas rasé, ça pique ? Dis Maman, quand est-ce que j’invite les copains ? Dis Papa, c’est quoi être trailer ? Dis Maman, t’es belle quand tu cours !!! Dis Papa, pourquoi tu souffres ?   Photos réalisées dans le cadre du livre Trail’Origin et prises entre 2012 et 2016 aux Etats Unis (Californie, Utah, Idaho, Nevada, Montana, Colorado)
31 January 2018

Coup de gong sur Mao Zedong

Principalement dans la province du Hunan où est né Mao Zedong, on affiche encore une certaine dévotion, un certain culte au père fondateur de la Chine marxiste. Chez un coiffeur, dans un commerce de montres et de téléphones, chez un couturier, dans de nombreux restaurants populaires, dans une salle de dactylo, aux portes d’un stade, chez de nombreux fermiers et paysans, ont trouve encore affiches et vieux calendriers aux murs, bustes en plâtre et statuettes du guide suprême qui a conduit le Grand Bond en Avant et la Révolution Culturelle dans un bain de sang avec plus de 80 millions de morts recensés. Reportage réalisé en Chine, principalement dans la province du Hunan en 2009
12 January 2018

Le train d’Aubrac ne siffle qu’une fois

Un ciel à ne pas décrocher la grande ourse. Un ciel à n’espérer ni caresses, ni tendresse, un ciel de tristesse. Les bons vœux, c’est souvent de la foutaise, une pluie chagrin ruisselait à éteindre guirlandes et sapins, Au-delà des rails, des premiers toits, des trous de lumière, d’un jaune cantine, Pas de quoi se mettre à table, pas de quoi se marrer, se desaper. Au pire, picoler, pour ne pas craindre la nuit, les cafards et l’ennui. Le 7514 est arrivé. 17h55, nom d’un chien, pile à l’heure. Deux phares bas, rasant le ballaste, mitant la nuit. Deux arcs de lumière se frayant un couloir le long des rails, Une petite dame est descendue, le contrôleur s’est penché, un pied sur le marche pied. Je savais déjà tout sur elle. Qu’elle revenait du Cantal, que la retraite, c’était pour bientôt. Pour souffler le mot fin, enfin. Son mari, son compagnon, je n’ai pas su, l’attendait, tirant sur un mégot plus court qu’un dé à coudre. Un costaud, barbu, trapu, pas vraiment bourru. Seul, sur ce quai, à griller sa clope, se méfiant de la pluie, guère de l’intrus que j’étais. A parler de la paille de seigle « cent euros la botte ». Il est rempailleur à ses heures dans les Monts de Lacaune « l’hiver, ça occupe ». L’homme s’est penché, ils se sont embrassés. Comme un frère et une sœur. Sur les deux joues. Il lui a pris un baluchon, elle s’est redressée.  Le train n’a pas sifflé. St Rome de Cernon, samedi 6 janvier 2018 à 17h 55 Reportage réalisé entre le 5 janvier et le 12 janvier 2018 sur la ligne Neussargues – Béziers entre les gares de Montpaon (Aveyron) et Banassac (Lozère)
11 December 2017

La valse des petits poids

  C’est peut être une question de balance Mais c’est surtout une question de poids C’est peut être une danse Mais c’est surtout une règle de trois Vitesse, force, impulsion, Dans le cercle privé des poids lourds, Equilibre, puissance, explosion, Ca frôle les abats jours, Dans ce petit coin de lumière, Cri puissant, roque, effaré, Sans genou flexion, ni prière, A fendre l’air, en pas chassés.   Reportages réalisés à Bruxelles et Paris Stade de France en 2016