Prendre le temps

27 December 2019

Les couleurs de Belleville

  JUST GO WITH MY PINCE A VELO   Aujourd’hui, ma fille a 20 ans. 20 ans, c’est l’âge de tourner en rond ou de grimper des éperons. 20 ans, c’est l’âge de gueuler ou d’se résigner. 20 ans, c’est l’âge des grandes vadrouilles, des grandes illusions, de la débrouille. Pour se trouver, se prouver, de définir, agir. A 20 ans, ya plus besoin de bougies, de repas aux sushis, ni de parfum au patchouli. Je lui dis «allez viens, je t’invite à Belleville». Elle me répond «Belleville, mais c’est bidon» J’ai pensé « ouf, j’ai échappé à « OK Boomer ». Je la taquine « tu veux qu’j’ te chante du Souchon «j’suis bidon» ? Elle me tape sur l’épaule «ok, j’oublie les talons hauts, je vais jouer le p’tit oiseau». Manteau sur le dos, nous avalons les quatre étages en rigolant, en sprintant. Premier en bas, je me retourne « alors le papy boomer, il est bidon ?». Dehors, pas de bus, des Uber englués, étranglés. Pas de Vélib, je lui dis « à nous Belleville, à pince, on va faire les urban sapiens». Première impression, de si bon matin, des Deliveroo en maraude, sans pince à vélo. Plus loin, à l’angle d’une rue, sous une enseigne jaune, une porte ouverte, un local aux murs blancs, des livreurs Fritchi, assis sur leur cadre de vélo, petit peuple, sans phare éclairant, sur le petit plateau de la malbouffe connectée. Ca parle wolof. Ils se caillent les os.  Je pense «Pauvre de nous». J’ai envie de fredonner le […]
3 April 2019

Penn Relays, le mariage du témoin

Un quatre fois cent mètres toutes les deux minutes, un quatre fois quatre toutes les cinq minutes. Quinze juges se partagent dans un calme d’esquimaux la répartition des rôles. Pas un ordre, pas un cri. Pas même une invective. Alors que des vagues successives de lycéens et de collégiens s’échauffent, se mettent en tenue dans le froid et attendent l’instant de toucher le bâton dans un espace grand comme un fond de tiroir. Un officiel s’évertue à leur dire : “bougez, bougez” pour lutter contre une température à ne pas mettre un sprinter en body. Plus loin, au-delà des grilles, on s’entraîne par petits groupes. Dans la rue, le long des bus, dans les squares sur dix mètres de pelouse, on répète le même mouvement cadencé. Une main qui se tend, une main qui attend et un cri d’appel : “stick”. D’autres groupes en ont déjà fini de leur relais. Eliminés., ils traînent entre les stands, les marchands de drapeaux, de k7 de hip hop piratées, les stands de bouffe jamaïcaine et la belle GMC Envoy de Marion Jones où un représentant brillant comme un ver luisant affirme devant son pupitre que : “Oui, Marion viendra bien à Philly avec ce même modèle”.   C’est la fête. La fête de l’athlé, la fête du relais. Drôle de paradoxe dans un pays qui a mal à son athlé même s’il compte dans ses rangs les sprinters et sauteurs les plus prestigieux de la planète. Un plan de secours a même été […]
14 January 2019

Escale brise glace à Montréal

    Photographies réalisées entre le 2 et 6 janvier 2019 à Montréal – Canada
14 February 2018

Dis Papa, pourquoi tu souffres ?

Dis Maman, pourquoi tu as les pieds sales ? Dis Papa, pourquoi tu pleures ? Dis Maman, pourquoi tu embrasses si fort Papa ? Dis Papa, moi aussi j’ai faim !!! Dis Maman, j’en ai marre d’attendre !!! Dis Papa, moi aussi je veux une médaille !!! Dis Maman, pourquoi tu marches en boitillant ? Dis Papa, moi aussi j’ai froid !!! Dis Maman, pourquoi tu es griffée ? Dis Papa, pourquoi tu n’es pas rasé, ça pique ? Dis Maman, quand est-ce que j’invite les copains ? Dis Papa, c’est quoi être trailer ? Dis Maman, t’es belle quand tu cours !!! Dis Papa, pourquoi tu souffres ?   Photos réalisées dans le cadre du livre Trail’Origin et prises entre 2012 et 2016 aux Etats Unis (Californie, Utah, Idaho, Nevada, Montana, Colorado)
31 January 2018

Coup de gong sur Mao Zedong

Principalement dans la province du Hunan où est né Mao Zedong, on affiche encore une certaine dévotion, un certain culte au père fondateur de la Chine marxiste. Chez un coiffeur, dans un commerce de montres et de téléphones, chez un couturier, dans de nombreux restaurants populaires, dans une salle de dactylo, aux portes d’un stade, chez de nombreux fermiers et paysans, ont trouve encore affiches et vieux calendriers aux murs, bustes en plâtre et statuettes du guide suprême qui a conduit le Grand Bond en Avant et la Révolution Culturelle dans un bain de sang avec plus de 80 millions de morts recensés. Reportage réalisé en Chine, principalement dans la province du Hunan en 2009