Les mots pour le dire

 

Voici le texte d’introduction rédigé pour être lu au départ des Templiers qui malheureusement fut annulée en raison d’une forte tempête. Millau, le 21 octobre 2019

 

Je me permets de vous lire ce petit mot que j’ai appelé
LES MOTS POUR LE DIRE

Plus exactement
LE MOT POUR LE DIRE

Le mot pour le dire,
C’est facile à dire
C’est facile à écrire
C’est rapide comme un soupir
C’est bref comme un sourire

LE MOT POUR LE DIRE
LE MOT…UN MOT…JUSTE UN MOT POUR DEFINIR LES TEMPLIERS

J’ai cherché le mot qui a du coffre, de l’étoffe,
De la prestance, de l’aisance,
De la rondeur, de l’odeur,
Du subtil, de l’habile
Finalement j’ai choisi le mot
SOUVENIR

Parce que je me souviens de Jacky, j’ai écrit ce premier petit mot pour elle – je pense à elle
Parce que je me souviens de Valérie, j’ai écrit ce dernier petit mot pour elle – je pense à elle
Parce que je me souviens de chacune des pierres que j’ai soulevées, que j’ai caressées, que j’ai époussetées pour construire ce long chemin

Le mot SOUVENIR colle à la peau,
à la chair, à la sueur, à l’odeur, au tanin des Templiers

J’ai une envie…que les Templiers vous remplissent,
vous enivrent, vous chavirent, pour vivre ce grand jour
au grand jour – pour toujours

UN JOUR A SE SOUVENIR
C’EST MAINTENANT

JE VOUS DIS SOYEZ LIBERTY – CHERRY
HARDI – MODESTIE – POESIE
JE VOUS DIS MERCI

 

 

48 heures après les Templiers, s’il faut se souvenir d’une seule chose,

c’est à la fois banal à dire mais tellement vrai à écrire c’est bien celle-ci

“nous ne sommes que bien peu de chose face à cette grande dame nature”

Photo Gweg Alric